home | en | fr | es |
Faire équipe contre la pauvreté


ENVIRONNEMENT ET PAUVRETE, en détails:

Les ressources naturelles ne sont pas seulement indispensables à la vie (air pur, terres fertiles, arbres qui transforment le dioxyde de carbone en oxygène,…). Elles constituent également la ressource économique essentielle de centaines de millions de personnes. La dégradation des sols dues à l'érosion, l'utilisation ou l'abus de produits chimiques, le surpâturage, ou la salification résultant d'une mauvaise gestion des ressources en eau entraîne une perte dans le revenu des petits agriculteurs et les condamnent à la pauvreté.

La pauvreté mène à la déforestation, du fait d'une utilisation peu judicieuse du bois et des autres ressources nécessaires à la cuisine, au chauffage, à la construction de maisons et à la fabrication d'objets. La déforestation prive les plus vulnérables de ressources essentielles, accélérant le processus qui lie pauvreté et dégradation de l'environnement.


La pollution de l'air, de l'eau et de la terre ne détruit pas seulement les atouts économiques, elle menace la santé des habitants. La pollution de l'air engendrée par des techniques de production polluantes qui sont utilisées par les pauvres par ignorance ou par incapacité d'investir dans des technologies respectueuses de l'environnement, est également responsable du réchauffement mondial et des changements climatiques que les pays pauvres n'ont pas les moyens de combattre. La pollution de l'eau, qui provient d'un manque d'information sur une bonne gestion de cette ressource, aboutit à la stérilisation des terres. Elle met en danger les pêcheries, est à l'origine du développement de certaines maladies, et ce sont les pauvres qui souffrent le plus des conséquences qu'elle engendre.


La pauvreté confine souvent les pauvres des zones rurales sur des terres à faible rendement, ce qui contribue à une accélération de l'érosion des sols. Par manque de ressources, les quartiers pauvres ne peuvent organiser le ramassage des ordures, et leur accumulation est à l'origine de la détérioration de la santé des habitants. Une mauvaise utilisation des ressources énergétiques conduit au gaspillage et à une augmentation du coût de l'énergie à un niveau qui la rend inabordable pour les pauvres.
L'accès universel à l'éducation de base et à la formation professionnelle, la diffusion d'une information auprès des communautés sur des méthodes agricoles appropriées, la gestion des déchets, la gestion des ressources naturelles, la protection des côtes, la gestion des ressources en eau, et la gestion des pêcheries sont essentielles à la réduction de la pauvreté et à la limitation de ses effets sur l'environnement. Les mesures prises pour arrêter la déforestation et les programmes de reboisement peuvent garantir une meilleure utilisation des ressources naturelles en faveur des pauvres. La production locale à faible coût de chaudières et d'appareils culinaires qui consomment peu d'énergie devrait réduire considérablement les dépenses d'énergie des ménages défavorisés tout en protégeant l'environnement.


La coopération internationale est nécessaire pour remplacer les technologies de production nuisibles à l'environnement par d'autres la respectent et pour prendre soin du patrimoine commun. Soutenir les municipalités et les organisations communautaires, en particulier en ce qui concerne la gestion des déchets, peut créer des emplois et réduire la pression qui s'exerce sur l'environnement.



sous-menu
En savoir plus sur la pauvreté
Chiffres sur la pauvreté
Education
Travail
Nourriture
Santé
Logement
Exclusion
Environnement
Femmes & pauvreté
 
 
 
En Afrique sub-saharienne, une personne sur trois souffre de faim chronique
Programme des Nations Unies pour le développement
print website by kena